Toutes les anciennes civilisations, sur tous les continents, ont utilisé de l’encens dans le but de soigner, de purifier, d’honorer les dieux ou d’aider à la méditation.

Les encens composés de bois, de plantes, de gommes, d’huiles dégagent du parfum en se consumant.

L’intérêt de ce produit consiste dans sa rapidité d’action. L’odeur arrive dans le nez, déclenche un signal au niveau du nerf olfactif et va transmettre immédiatement au cerveau lymbique (siège des émotions). Raison pour laquelle certaines odeurs nous sont agréables ou carrément insupportables, parfois sans que l’on sache exactement pourquoi.


EXEMPLE


En étant petit, vous passiez de très bonnes vacances en Provence, vous n’avez que des bons souvenirs, il y a de grandes chances que vous aimez l’odeur de la lavande qui va déclencher un sentiment de bien être (inconscient grâce au déclenchement des souvenirs).


A contrario, une vieille tante acariâtre avec qui vous n’avez aucun bon souvenir voire carrément mauvais et qui mettait du parfum au géranium, va provoquer une horreur de cette fleur ou au moins de l’odeur.

Ne confondez pas, l’encens peu onéreux bourré de produits chimiques qui est très dangereux. Et le 100% naturel utilisé depuis des lustres par les chamans américains ou les prêtres égyptiens.

* les encens tibétains

Ils ont tendance à dégager plus de fumée et possèdent une odeur beaucoup plus prononcée.

* les encens indiens

Par rapport aux tibétains, ils dégagent moins de fumée. Et ont une odeur moins forte.

* les encens japonais

Plus petis que les autres, ils possèdent une odeur délicate et dégagent moins de fumée.

* les encens en cônes

Odeur plus concentrée que les bâtons, durée de combustion plus courte.

Les encens ” à reflux” sont percés à leur base et fonctionnent avec des porte encens à reflux. Le terme reflux désigne un phénomène visel. La fumée va faire comme une cascade par exemple. 

* les encens en grains ou sacrés

Extrêmement purs, ils faut les brûler sur des charbons ardents. 

Quelques exemples à titre informatif :

-la prospérité : ambre, patchouli à brûler un jeudi.

-la protection : un dimanche, acacia, laurier, fraise, olivier, mandragore, bois de santal…